A l’occasion de la journée mondiale de l’eau ce dimanche 22 mars, les Nations Unies ont publié leur rapport annuel sur la mise en valeur des ressources en eau

Ce rapport précise qu’en un siècle, la consommation mondiale d’eau à été multipliée par six. Elle augmente d’environ 1% par an. « Les changements climatiques, et l’augmentation des événements extrêmes qu’ils provoquent – tempêtes, inondations, sécheresses –, aggraveront la situation des pays en situation de « stress hydrique » », expliquent les auteurs. Sans compter que ces changements détériorent également la situation dans les régions sans problèmes de ressources.

Le rapport propose donc de mettre en œuvre des mesures d’adaptation et d’atténuation. « L’adaptation englobe une combinaison d’options naturelles, techniques et technologiques, ainsi que des mesures sociales et institutionnelles pour atténuer les dommages et exploiter les quelques conséquences positives des changements climatiques », précise l’ONU.

L’ONU attire l’attention sur l’importance d’une bonne gestion des eaux usées, qui, non traitées, sont « une source importante de méthane, un puissant gaz à effet de serre ». Le rapport souligne que 80 à 90% des eaux usées sont rejetées sans traitement à l’échelle mondiale.

 

 

https://www.environnement-magazine.fr/eau/article/2020/03/23/128435/journee-mondiale-eau-onu-appelle-investir-dans-adaptation-attenuation-face-aux-changements-climatiques